Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/atfalfr/public_html/plugins/system/jabuilder/helper.php on line 265
Comment l′idée de l′ascension physique de Jésus (as) pénétra l′idéologie musulmane ?

Elle infiltra le monde musulman très graduellement. C’était à peu près 300 ans après le Saint Prophète (pssl) qu’elle pénétra la pensée musulmane. Pourquoi a-t-elle été ainsi, est une question importante qui demande une explication soigneuse !

Le Saint Prophète (pssl) a prophétisé en citant le nom, que Jésus Christ descendra, bien qu’il n’ait pas mentionné l’endroit d’où il descendra. Il n’a pas non plus dit que se serait de As-samaa c’est-à-dire du ciel mais, il a dit qu’il descendra. A propos du Saint Prophète (pssl) lui-même, le Saint Coran déclare qu’il l’a fait ‘descendre’. Le seul Prophète qui est mentionné dans le Saint Coran comme ayant été ‘descendu’ est le Saint Prophète s.a.w. de l’Islam. D’où le Saint Prophète s.a.w. fut pleinement autorisé par l’usage Coranique de se référer à quelqu’un comme ayant été ‘descendu’ ou de se référer à lui comme celui qui ‘descendra’. Puis le Saint Prophète s.a.w. dit qu’il n’y aura pas de prophète entre lui et la descente de ‘Jésus Christ’. C’est parce que le mot ‘Jésus Christ’ étant un nom personnel, indiquant Jésus a.s lui-même, que graduellement, les savants musulmans ont pensé que si Jésus Christ a.s est mentionné par son nom, c’était donc celui qui apparut parmi les suivants de Moïse a.s. C’était donc Jésus Christ a.s en personne. Cette idée, graduellement prit forme dans leur doctrine et ils ont commencé à proclamer que si Jésus Christ a.s est obligatoirement monté, il ne pouvait que descendre. C’était leur argument. Ils acceptèrent son ascension au ciel mais oublièrent le fait que nulle part dans le Saint Coran il est mentionné que Jésus Christ a.s fut élevé physiquement au ciel. L’unique référence qu’ils ont pu trouver dans le Saint Coran qui est similaire (à leur argumentation) est la Déclaration de Dieu qu’Il a élevé Jésus a.s à Lui. Bal rafa’ahou Allahou ilayhi : Tout au contraire, Allah l’a exalté à Lui. (Ch. 4 V. 159)

 Ceci est, Dieu fit le rafa’a de Jésus a.s à Lui. Nous, les musulmans Ahmadis, notons que la mauvaise interprétation de ce verset n’aide en aucun cas la cause des savants musulmans qui croient à l’ascension physique de Jésus a.s parce que la question alors qui survient est : où était Dieu lorsqu’il éleva Jésus a.s à Lui ? Etait-Il présent où Jésus a.s était ? Dieu occupe-Il la totalité de l’univers ? Etait-Il au-dessus de Jésus a.s, en dessous, à droite, à gauche de Lui ? Il y a un fait qu’aucune personne ne peut se déplacer vers Dieu car Dieu n’est pas un corps (physique). Les corps ne peuvent uniquement se déplacer qu’en direction d’autres corps. C’est une loi inviolable. Cela est valable aujourd’hui comme ça l’a été toujours. Vous pouvez essayer vous-même de l’expérimenter ! Aucune chose, qu’elle soit un corps ne peut se déplacer vers un esprit. D’où la compréhension des savants musulmans de ce verset dans la forme que Dieu éleva Jésus a.s au ciel, indiquerait que Dieu n’était pas où Jésus était situé, donc Il était quelque part au ciel, au milieu de l’univers. Cela a été ainsi parce que si Dieu a élevé Jésus a.s à Lui, Il doit avoir continuer à l’élever jusqu’aux confins de l’univers. Cependant, selon les membres du clergé musulman, Jésus a.s fut ‘débarqué’ a mi-chemin, au milieu de l’univers comme si Dieu occupait uniquement cet espace. Ils ne comprennent pas parce qu’ils ont des idées préconçues. Ils veulent prouver une chose dans laquelle ils ont déjà une croyance indélogeable.

 Selon le Saint Coran, le mot Nouzoul ne signifie pas descente et le mot Rafa’a ne signifie pas ascension physique. Ce sont seulement ces deux mots qui ont causé la confusion dans leur argumentation. Ce sont des mots arabes et, donc, doivent être compris selon le lexique de la langue arabe. Rafa’a dans le sens de se diriger vers Dieu n’a jamais été mentionné dans le Saint Coran comme une ascension physique vers Dieu. Le Saint Prophète Mohammad s.a.w. ne l’a jamais mentionné comme comportant la connotation de l’ascension physique. Le plus grand fut l’ascension du Saint Prophète Mohammad s.a.w.. Ce n’était pas une ascension physique mais spirituelle. Il y a plusieurs aspects qui nécessitent d’être expliqués davantage en détail, malheureusement, le temps qui nous est imparti pour la session d’aujourd’hui ne nous permet de le faire. J’espère que celui qui a posé la question a compris que, selon notre point de vue, ces idées ont infiltré la pensée musulmane non pas au début de l’Islam mais plus tard et elles furent soutenues par les chrétiens qui se sont convertis à l’Islam. Nous croyons aussi que cela a été introduit à dessein parces hypocrites qui se disaient musulmans mais, voulaient en fait détruire les valeurs de l’Islam. Ils mirent les savants musulmans sur un chemin qui ne devrait jamais trouver solution. Malheureusement, c’est exactement ce que nous voyons aujourd’hui. Jésus Christ a.s n’est jamais monté physiquement au ciel par conséquent il n’en descendra pas non plus physiquement. A qui profite cette situation ? Aux membres du clergé musulman qui gouvernent le monde musulman comme des despotes, des démagogues. Ainsi tant que Jésus Christ a.s ne retournera pas, leur autorité ne peut leur être enlevée et comme un tel Jésus Christ a.s ne descendra jamais, ils continueront donc à jouir de leur attribut despotique dans le monde musulman. comme ils sont entrain de le faire actuellement. Il y a plusieurs aspects dans cette question et je voudrais vous attirer votre attention là-dessus.

Réfléchissez vous-même. L’ascension de Jésus Christ a.s n’a aucun sens. Avant Jésus Christ a.s, Dieu n’ a jamais utilisé l’ascension physique comme moyen de préservation d’une communauté spirituelle. Jamais avant lui personne ne fut élevé avec son corps physique puis, descendait selon les volontés du peuple de cette époque. Comment peut-il arriver maintenant ce qui n’est jamais arrivé auparavant ?

Nous pouvons citer l’exemple de Elie a.s. Les Ecritures anciennes affirment que Elie a.s descendra physiquement un jour. Les Ecritures sont catégoriques là-dessus. Elie a.s. est supposé être monté physiquement au ciel et il est clairement prophétisé qu’il descendra du ciel sur le même char de feu sur lequel il y est monté. Tous les chrétiens soutiennent cette prophétie telle qu’elle est clairement présenté dans les Ecritures.

Cependant lorsque Jésus Christ a.s revendiqua venir de Dieu, le peuple l’entoura et lui demanda au sujet (de la descente) d’Elie a.s . Comment pourraient-ils croire à un soi-disant Christ alors qu’Elie a.s n’est encore descendu ? Leur requête était-elle juste ou non ? Bien sûr, elle était pleinement justifiée. Elie a.s devrait descendre du ciel avant l’avènement du Christ. Par conséquent, ils lui demandèrent où était-il alors ? Jésus cita Jean Baptiste a.s. Il a dit que Jean Baptiste a.s était en fait Elie a.s. ‘Celui qui croit, qu’il croit’ (a-t-il dit en substance). Donc la question est résolue une fois pour toute ! Si Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad a.s. de Qadian est vrai dans sa revendication d’être la manifestation spirituelle de Jésus Christ a.s , alors Jésus Christ a.s est véridique. Si Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad a.s est faux, alors Jésus Christ a.s l’est aussi. Tous deux sont plongés dans la même situation ! Je ne comprends pas alors pourquoi les membres du clergé musulman ne comprennent pas cela ? Comment peuvent-ils rejeter Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad a.s et accepter Jésus Christ a.s. qui a donné le verdict selon lequel les gens pour qui il y a une prophétie qu’ils descendraient du ciel, ne descendaient jamais physiquement. La revendication d’une telle prophétie s’est accomplie dans la forme d’une autre personne qui est née parmi les gens de son époque. Les noms des parents d’une telle personne sont différents de ceux de la personne qu’il représente. Son propre nom est différent et malgré cela, cette personne accomplie la prophétie. Donc, le cas de cette prophétie à savoir que Jésus fils de Marie ‘descendra’ du ciel, n’est pas différente de la première revendication concernant la ‘descente’ d’ Elie a.s. D’où cette similarité entre les deux prophéties et leur revendication prouvent que l’interprétation de l’Ahmadiyya est correcte.