Au Nom d'Allah, le Gracieux le Miséricordieux


Jeunes Musulmans qui croient au Messie Promis, Mirza Ghulam Ahmadas

Le Majlis Khuddam-ul-Ahmadiyya (MKA) est une organisation auxiliaire de l’Association Musulmane Ahmadiyya comprenant les membres de la communauté âgés de 15 à 40 ans. Cette organisation fut fondée par le deuxième Calife du mouvement Ahmadiyya, Hadhrat Mirza Bashiruddin Mahmood Ahmad (ra) le 31 janvier 1938.

    L’objectif du Majlis Khuddam-ul-Ahmadiyya est de former et d’éduquer ces membres sur les vrais principes islamique, de leur inculquer l’Amour d’Allah et du Saint Prophète Mohammad (saw) ainsi que l’envie de servir l’Islam, leur pays et l’Humanité et d’œuvrer pour leur bien être.

    L’organisation fut donc créée avec un objectif de réforme pour les jeunes. En effet, le Musleh Mawood (ra) était très inquiet quand à l’éducation spirituelle des membres de la communauté, et l’instauration des organisations auxiliaire fut une des initiatives que le Calife lança afin d’assurer l’éducation des jeunes. Le Musleh Mawood (ra) a dit en relation avec l’organisation auxiliaire :

    « C’est une formation spirituelle et une éducation spirituelle… aujourd’hui est le temps pour la formation des jeunes hommes. La période de formation est une période silencieuse. Les gens pensent que rien ne se passe, mais après ils voient les résultats. En réalité, une nation vivante, qui se lève lorsqu’une main se lève et s’assoit lorsque la main est baissée, peut faire de grands changement dans le monde »

    Le concept de l’obéissance du Khilafat est mentionné dans cet extrait en mettant l’emphase sur le fait que cette obéissance est source de grand progrès. Cependant, la nation doit-être vivante, et pour être vivante elle doit être formée. C’est dans ce domaine que le Majlis Khuddam-ul-Ahmadiyya joue un rôle important. Dans le sermon du vendredi 1er avril 1938, le deuxième Calife (rta) a mentionné :

    « J’ai continuellement attiré l’attention de la Jama’at sur le point que la réforme de n’importe quel pays ne peut s’accomplir sans réformer leur jeunesse. Notre organisation ne peut progresser dans le vrai sens, jusqu’à ce que les nouvelles générations défendent ces mêmes principes de l’Islam que les messagers d’Allah avaient établi dans le monde … Khuddam-ul-Ahmadiyya signifie les SERVITEURS DE L’AHMADIYYA. Ce nom leur rappellera toujours qu’ils sont des serviteurs, et n’ont pas ceux qui se font servir »

    Auparavant le Majlis Khuddam-ul-Ahmadiyya était dirigé par un National Qaid qui se rapportait à un Sadr Majlis Khuddam-ul-Ahmadiyya International. Le Quatrième Calife, Hadhrat Mirza Tahir Ahmad (ra), avait présidé le Majlis International pendant un temps, le Cinquième Calife (rta) eut plusieurs postes dans le comité exécutif, naturellement avant qu’il devienne Calife.

    En 1989, Le Quatrèime Calife prit la décision de restructurer Le Majlis Khuddam-ul-Ahmadiyya. À partir de ce moment, au niveau national, le titre du leader fut « Sadr » et ce dernier se rapportera directement au Calife. On peut constater que depuis cette décision, étant directement sous le leadership du Calife, Le Majlis Khuddam-ul-Ahmadiyya de différent pays ont fait des progrès de plus en plus positifs.

Imsak: 11:43
Fajr: 12:03
L. Sol: 13:03
Zenith: 07:01
Dhuhr: 07:11
Asr: 04:05
C.Sol: 00:59
Maghrib: 01:09
Isha: 02:29
Horaires Prières du mois entier

Promesse d'un Khadim

اَشْھَدُ اَنْ لَّا اِلٰہَ اِلَّا اللّٰہُ
وَحْدَہٗ لَا شَرِیْکَ لَہٗ
 وَاَشْھَدُ اَنَّ مُحَمَّدً ا
  
ٗعَبْدُ ہٗ وَرَسُولُہ

Je jure solennellement que je serai toujours prêt à sacrifier ma vie, mes biens, mon temps et mon honneur pour la cause de ma foi, de mon pays et de ma communauté. De même je serai toujours prêt à offrir n'importe quel sacrifice pour maintenir l'institution du Califat. Et je considère essentiel de me soumettre à toutes décisions et ordres conformes aux préceptes Islamique que me donnerai le Calife regnant.